1/ Le mot du président :

Nous arrivons au terme de notre pèlerinage.

Comme chaque année, c’est une journée emplie de joie, d’émotions et de chagrin, parfois.GrotteJour

Aujourd’hui, messe d’envoi à la grotte et dépose du cierge porteur de nos prières et de celles des absents, aux chapelles de lumière.

Envoyés ! Oui, nous sommes envoyés !   
Nous sommes envoyés chacun chez nous, sur nos lieux de vie, nos lieux de travail, dans nos communautés, pour porter cette espérance qui habite notre foi.      
Nous sommes envoyés à vivre notre service tout au long de l’année         
Nous avons à partager toutes les grâces que nous avons reçues durant ces 4 jours.

Alors, ne soyons pas tristes de quitter Lourdes, de nous séparer, car nous restons unis par la prière, par le service que nous avons partagé, par l’amitié qui nous lie, notre confiance en Marie.

Hauts les Cœurs !!!

A cette occasion, en pensant à nos amis malades autour de nous, je vous invite à réciter « Ô Marie conçue sans pêché, priez pour nous qui avons recours à vous », autant de fois que vous le souhaitez !

Hospitalièrement vôtre, Olivier GASCHARD.

2/ Zoom sur : la fin du pèlerinage

Chaque année, il y a des sourires, chaque année il y a des larmes. Au moment de se quitter, de retourner à la « vraie vie », d’être repris par la force du quotidien, il y a toujours cette sensation, celle de « perdre » quelque chose…

En rentrant en Essonne, nous perdons ce partage, qui caractérise nos journées à Lourdes.
Partage des tâches ingrates ou difficiles, de la fatigue, de la douleur, de l’amour et de la joie.
Partage des repas, des célébrations quotidiennes, des petits moments précieux vécus avec nos amis souffrants.     
Toutes ces petites choses indescriptibles, qu’on ne sait pas forcément raconter, une fois rentrés. « Lourdes, ça se vit », nous disent les assomptionnistes pour faire la publicité du Pèlerinage National.
Et c’est vrai qu’un pèlerinage à Lourdes, c’est indescriptible. On peut énumérer des faits, établir des listes, décrire les célébrations, mais il manquera toujours le ressenti, les petites grâces, le vécu, tout simplement, de cette expérience exceptionnelle.

Alors, oui, sur le quai de la gare ou devant les bus pleins qui amorcent leur sortie de l’Accueil Notre Dame, il y a toujours quelques larmes, de douleur, de peine, de fatigue, de joie, d’espérance de se revoir.

N’oublions pas que Lourdes, c’est plus universel que simplement se retrouver aux pieds de Marie, à la Grotte de Massabielle et que notre service nous appelle aussi en Essonne, toute l’année.
N’oublions pas de nous retrouver, au téléphone, par internet, durant nos rencontres dès que nous le pourrons.          
N’oublions pas de partager, comme nous le pouvons, cette expérience inouïe que nous vivons à Lourdes.
N’oublions pas d’inviter ceux qui n’ont jamais essayé, à donner 5 petits jours au service de nos amis pèlerins malades.    

JusteUnAurevoir
Et finalement vous le saurez, durant ces 5 jours à Lourdes, nous avons plus gagné que perdu !

Voilà deux ans que la situation sanitaire nous prive de notre pèlerinage annuel, mais la famille Hospitalité est toujours là, présente, soudée.

Nous espérons que vous avez, malgré tout, passé une belle semaine de pèlerinage « depuis votre canapé », et nous vous donnons rendez-vous très vite, pour la suite, car croyez-nous, « ce n’est qu’un au-revoir » !

3/ La prière du matin

Prière à Notre-Dame de Lourdes

Marie, tu t’es montrée à Bernadette dans le creux du rocher.
Dans le froid et l’ombre de l’hiver,
Tu apportais la chaleur d’une présence,
la lumière et la beauté.

Dans le creux de nos vies obscures,
au creux du monde où le Mal est puissant,
apporte l’espérance,
redonne la confiance !

Toi, qui es l’Immaculée Conception,
viens en aide aux pécheurs que nous sommes.
Donne-nous l’humilité de la conversion,
le courage de la pénitence.
Apprends-nous à prier pour tous les hommes.

Guide-nous vers les sources de la vraie vie.
Fais de nous des pèlerins en marche au sein de ton Eglise.
Aiguise en nous la faim de l’Eucharistie,
le pain de la route, le pain de vie.

En toi, Marie, l’Esprit-Saint accomplit des merveilles :
par sa puissance, il t’a placée auprès du Père,
dans la gloire de ton Fils, à jamais vivant.
Regarde avec tendresse
les misères de nos corps et de nos coeurs.
Brille pour tous, comme une douce lumière,
au passage de la mort.

Avec Bernadette, nous te prions, Marie,
dans la simplicité des enfants.
Fais-nous entrer, comme elle, dans l’esprit des Béatitudes.
Alors, nous pourrons, dès ici-bas,
commencer à connaître la joie du Royaume
et chanter avec toi :
Magnificat !

Gloire à toi, Vierge Marie,
heureuse servante du Seigneur,
Mère de Dieu,
demeure de l’Esprit Saint !

Merci à Monique KERBOURC’H pour sa préparation des prières de ce pèlerinage virtuel.

A bientôt !

Calendrier

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Recherche

Connexion à l'espace privé

Connectez vous pour accéder à du contenu non public et pour gérer vos abonnements aux newsletters.

Contactez nous

Ceci est un formulaire permettant de nous contacter pour toute question relative à notre site ou à notre Association. N'hésitez pas ! Envie d'une autre méthode ?