Invitation 29 septembre 2018

Nos hospitaliers sont arrivés dès 9h30 afin de participer à notre rencontre de rentrée. Après quelques mois sans se voir, été oblige, la joie de se rencontrer de nouveau était sur tous les visages. Anciens, mais aussi nouveaux, venus nous rencontrer pour la première fois, ont d'abord pu échanger sur leur vécu de cet été. Ensuite, comme à notre habitude, quelques nouvelles ont été échangées, des bonnes nouvelles, mais aussi de moins bonnes... c'est cela, l'Hospitalité. 

Avant la célébration, nous avons pu procéder à la vente de quelques carnets de tombola, renseigner les uns et les autres, récupérer les plats  apportés pour le repas du midi.

Sous l'égide de notre Aumônier, le père Santos, mais également du père Jordi et de Guy et François, deux de nos diacres, nous avons prié sur les textes du jour. 

Puis, avant d'attaquer le "travail" de l'après-midi, nous avons pris le temps de nous restaurer. Comme d'habitude, chacun avait apporté une de ses spécialités pour 4 personnes et c'est avec bonheur que nous avons dégusté tout cela.

Dans l'après-midi, c'est notre président qui a pris la parole, pour nous parler du thème 2019 édité par Lourdes : "Heureux vous les pauvres". Pour ceux que cela intéresse, vous pouvez retrouver en cliquant ici les informations sur le site de Lourdes (en clair dans la page, téléchargement du PDF possible en bas de page). Ce thème va servir de base à toute la liturgie de notre pèlerinage, comme c'est le cas tous les ans.

Ensuite, c'est au secrétariat que la parole a été donnée, pour un point sur les avancées de nos recherches de financement. Plusieurs démarches sont en cours, notamment en prévision une rencontre avec l'économe diocésain.

En effet, nous avions évoqué précédemment l'idée de créer une association "loi 1901" qui recueillerait des fonds pour notre Hospitalité, mais si le diocèse est d'accord pour que nous lancions cette démarche en notre nom propre, cela simplifiera les démarches administratives. Certaines hospitalités diocésaines ont déjà obtenu l'accord de leur diocèse dans ce sens (les Yvelines notamment). L'idée : pouvoir faire du crowfunding (recherche de fonds sur internet) et/ou de la vente en ligne directement sur notre site (tombola, livrets de témoignage, etc.). Cela ne remets pas en cause les initiatives locales en paroisse (vente de gâteaux, de tombola, de buis...) mais viendra en complément. Et pour cela, quelle que soit la solution choisie, nous aurons besoin de toutes vos forces vives ! Il est envisagé aussi d'envoyer un courrier à des entreprises afin de leur faire une demande de don, financier, en nature, etc.

Enfin, nous évoquons la question du RGPD, le nouveau réglement qui régit les données personnelles, entré en vigueur en mai 2018. Pour faire simple, nous sommes amenés à éditer une fiche (qui sera communiquée ultérieurement une fois validée) afin de répertorier les données que nous conservons, la raison pour lesquelles nous le faisons, et leur durée de conservation. Sur cette fiche sera également mentionné les modalités pour accéder, corriger ou supprimer ses données personnelles. Cela en vue de se mettre en conformité avec la loi. 

En clair, impossible pour nous de vous communiquer des adresses et/ou téléphones de personnes membres de l'hospitalité. Nous demanderons alors à la personne de vous contacter avec votre accord pour lui communiquer vos coordonnées. (c'est déjà ce qui se pratiquait)  Mais surtout, impossible de vous remettre en fin de pèlerinage un livret avec les adresses de tous les participants. Le conseil a réfléchi à une autre idée pour vous remettre quand même quelque chose qui serait un "point final" et un "souvenir" de votre pèlerinage. Un petit livret dans lequel seraient répertoriés quelques phrases témoignages recueillies lors des premiers jours de notre présence à Lourdes. Son avantage : être également communiqué à nos amis pèlerins malades, contrairement au livret d'adresses... et vous mettre à contribution pour recueillir ces paroles ! 

Nous sommes ouverts également à d'autres idées.

Dans la catégorie "questions diverses", a été abordée la question de l'envoi de photos du défunt lorsque nous vous annonçons un décès. Cela est problématique au niveau du droit à l'image, car cela impose de faire signer un document et de vérifier que la personne est bien d'accord avant de publier sa photo. Cela impose également d'avoir une photo de chacun et de reconnaître la personne sur lesdites photos... ce qui n'est pas toujours le cas. D'une manière générale, si une personne se rend disponible pour répertorier les photos informatisées de chaque membre ayant donné son accord et pouvoir les transmettre au moment où le mail d'information doit être envoyé... cela pourrait être possible. Mais à l'heure actuelle, il est impossible pour le conseil d'accepter cette charge supplémentaire, faute de temps.

De cela découle un point d'attention demandé par le conseil à tous... pour pouvoir savoir si la personne donne ou non son autorisation pour le droit à l'image, il faut que les dossiers d'inscription soient bien remplis et toutes les cases cochées. Cela n'est pas forcément le cas ! Gardez à l'esprit que si cela est trop long de remplir toutes les cases, c'est d'autant plus long pour la personne qui doit traiter votre dossier de récupérer toutes les informations : merci de votre vigilance et de votre compréhension à l'avenir !

Avant de se quitter, une dernière question est posée : reviendrons nous un jour à un départ en TGV pour tous ? A l'heure actuelle, ce n'est pas possible car nous ne sommes pas suffisamment nombreux. Lors de notre dernier départ en TGV, la rame proposée (Atlantique) comprenait 450 places, dont 60 revendues à un goupe de Pontoise... sans eux, nous ne remplissions pas le train. Or, les nouvelles rames (Océanes) comportent 530 places, sont à double étage et imposent de nouvelles contraintes pour nos pèlerinages. Elles sont également plus chères (compter 75000€). Lors du pèlerinage précédent, nous avions dû commander un 4ème car adapté, car nous étions trop nombreux... alors à nous d'en parler autour de nous afin que la solution "train" soit la seule qui équilibre le budget ! (plus on prend de cars, plus c'est cher... alors que le TGV a un prix fixe). Cependant, gardons à l'esprit qu'un "train spécial" se réserve 2 ans à l'avance... dans tous les cas donc, pas avant 2021 !

A 16h, chacun aidait au rangement avant de se séparer. Quelques photos ? C'est sur le "Moment" Twitter, publié depuis notre rencontre !

Prochaine rencontre, en secteur cette fois, à Etampes, le dimanche 25 novembre. D'ici là, le conseil se réunira et certains de ses membres se rendront au Congrès des Présidents d'Hospitalités Francophones, fin octobre. Nous aurons l'occasion de vous en reparler.

A bientôt !

Calendrier

Recherche

Connexion à l'espace privé

Connectez vous pour accéder à du contenu non public et pour gérer vos abonnements aux newsletters.

Contactez nous

Ceci est un formulaire permettant de nous contacter pour toute question relative à notre site ou à notre Association. N'hésitez pas ! Envie d'une autre méthode ?