Samedi 26 septembre 2020 avait lieu la rencontre de rentrée de notre Hospitalité. Une rencontre dans des conditions particulières et avec un déroulement particulier. En effet, il était impossible de prévoir, comme à l’accoutumée, de recevoir nos 60 à 100 hospitaliers intéressés par ces retrouvailles, autour d’un repas partagé dont le buffet déborde de bonnes choses.

Nous avons donc choisi de proposer deux demi-journées de rencontre, sur inscription (40 places maximum sur chaque créneau), avec respect des gestes barrières et sans repas. Deux demi-journées un peu moins conviviales qu’à notre habitude, mais la joie de se revoir a tout effacé.

Installation Salle Covid rentree2020

Nos hospitaliers se sont pliés avec humour aux contraintes sanitaires imposées à l’entrée : gel hydroalcoolique sur les mains et prise de température (« on va prendre l’avion ? »). Ils ont pu ensuite profiter d’un temps café (distancié) avant d’entrer dans la salle de réunion, installée avec les distances nécessaires. C’est pour le Conseil que l’exercice a été le plus difficile : il s’agissait de se répéter sans se lasser et sans se mélanger !temps cafe

Merci à tous les inscrits d'avoir joué le jeu et d'avoir respecté votre créneau horaire... et merci aux non-inscrits de ne pas être venus sans vous annoncer ! Nous avons tout fait pour que cette journée se passe dans les meilleures conditions et grâce à vous, cela a été possible !

Comme ce compte rendu est une nouvelle fois bien long (que nous sommes bavards !!), voici un sommaire pour aller consulter directement ce qui vous intéresse !

Des nouvelles

Pour commencer, nous avons évoqué les nouvelles de notre hospitalité. Il a été difficile de mobiliser les hospitaliers afin de récupérer ces informations et l’absence de rencontres a mécaniquement diminué les contacts. Il n’y a donc pas beaucoup de nouvelles mais il n’est pas trop tard pour nous en proposer d’autres !

Rolande T. : ancienne hospitalière, puis pèlerine malade depuis quelques années, Rolande a vu son état de santé se dégrader au fil des années. Elle est depuis quelques mois dans un EHPAD à Vannes, proche de ses enfants, mais ne les reconnait plus, ce qui est pour tous une situation difficile à vivre.

Geneviève C. : pèlerine malade d’Epinay sur Orge, dont le moral n’est pas bon car son « confinement » commence à devenir long…

Monique C. : pèlerine malade d’Evry, après une longue période d’hospitalisation, elle est de retour chez elle mais du fait de l’épidémie en cours les visites habituelles n’ont pas pu reprendre… elle se sent donc très seule.

Françoise M. : pèlerine malade de Limours depuis de nombreuses années, elle a vécu ces derniers mois le décès de son mari. Elle n’a pas beaucoup le moral mais reste bien en lien avec l’hospitalité et fait le projet de revenir à Lourdes en 2021… il a même fallu la freiner car elle nous demandait de partir en pèlerinage dès le mois de juillet ! Son fils, atteint d’un handicap, va plutôt bien.

Aurélie T. : hospitalière de Boussy Saint Antoine depuis de longues années, elle connait un passage à vide, autant physiquement que mentalement, depuis quelques mois. Elle demande à ce qu’on prie pour elle afin que sa santé s’améliore et qu’elle puisse reprendre le travail et ses activités bénévoles.

Marie Thérèse J. : venue en tant que pèlerine malade en 2019, elle est la mère de Jean-Claude et Stéphanie et la grand-mère de Marietta, hospitaliers d’Evry. Elle a souhaité retourner en Martinique, ne souhaitant plus vivre en Métropole. Elle y est accompagnée par sa fille Stéphanie qui, de fait, met ses activités hospitalières entre parenthèses.

Père René G. dit Tonton: prêtre retraité hébergé en EHPAD, il va bien et nous envoie le bonjour.

Antonio L. : hospitalier d’Evry, absent aujourd’hui car il reçoit avec joie ses petits-enfants (jumeaux), il a subi divers examens et interventions cet été dont les résultats ne sont pas très bons. Il va devoir entamer de nouveaux traitements. Cependant il pense bien à nous et est présent « avec le cœur et la pensée ».

Pierre B. : ancien hospitalier d’Athis-Mons, expatrié 6 mois dans l’année dans le Lot, n’a pas pu rejoindre le pèlerinage à Lourdes avec Lourdes Cancer Espérance comme à son habitude… il nous envoie de grandes pensées !

Marie Lou D. : hospitalière/accompagnante de Sainte Geneviève des Bois va très bien, elle nous passe le bonjour. Elle nous donne aussi des nouvelles d’Isabelle, sa petite fille, hospitalière à Lourdes à ses côtés depuis quelques années : le confinement vécu en établissement spécialisé et l’absence de rencontres avec son père et sa grand-mère ainsi que de ses activités habituelles ont été difficiles à supporter pour elle, mais elle garde l’espoir revenir à Lourdes avec nous en 2021 !

Plusieurs hospitaliers ont été empêchés au dernier moment de participer à cette journée et nous envoient de grandes pensées : Reine LE D., Patrick M… D’autres sont toujours en « vadrouille » à l’autre bout de la France : Michel et Nicole D. en Bretagne, Patrick P. à Lourdes, Colette D. en cure, Colette et Pierre L. enfin en vacances, Michèle N. en Charente Maritime, Michel M. en Bretagne… !

Un petit mot sur Germaine C. : ancienne hospitalière et pèlerine malade d’Egly, décédée début septembre après une chute, une longue hospitalisation et une contamination au COVID (dont elle s’est remise), et qui venait d’entrer en EHPAD car il lui était impossible de revenir à son domicile. Germaine avait presque 98 ans et a été accompagnée pour ses funérailles par l’Hospitalité, à la demande de sa nièce qui connaissait l’importance de notre mouvement dans sa vie.
Germaine était au service dans tous les instants… à la fin de sa vie, elle ne pouvait plus s’occuper des pèlerins malades mais apportait sa pierre à l’édifice en pliant les serviettes au service du restaurant… une manière pour elle de rester active malgré la maladie.
Une anecdote sur l’arrivée de Germaine dans notre hospitalité : Elle connaissait Lourdes depuis longtemps, car avait été atteinte d’un cancer dans les années 50. Le médecin lui avait alors donné 3 mois à vivre… « un sacré sursis », disait-elle avec humour 70 ans après ! Elle fréquentait Lourdes chaque année, plusieurs fois par an, avec Lourdes Cancer Espérance et d’autres mouvements. Un jour où elle se trouvait devant « Question pour un Champion », la question portait sur la cité Mariale, ce qui lui a rappelé qu’une de ses amies souhaitait venir à Lourdes… elle a donc sauté sur son téléphone pour passer un coup de fil à la toute jeune Hospitalité de l’Essonne et prendre des renseignements… accueillie au téléphone par la femme du président, elle a souhaité prendre part à notre association et a participé fidèlement à chaque rencontre et à tous les pèlerinages... Comme quoi tous les chemins mènent à Lourdes !

Le Conseil réfléchit à une célébration « souvenir » pour rendre hommage à toutes les personnes qui nous ont quitté durant ces derniers mois et que nous n’avons pas pu accompagner vers la Maison du Père… nous reviendrons vers vous à ce sujet.

Les événements à venir

Neuf mois sans rencontres, au sein de l’Hospitalité d’Evry, c’est du jamais vu ! C’est pourquoi nous avons choisi de maintenir cette rencontre malgré les contraintes sanitaires et que nous essaierons, sauf interdiction préfectorale, de maintenir les suivantes. Comme dit notre président (dicton familial) : « Hauts les cœurs ! Continuons à avancer ! »

A venir en cette fin d’année 2020 : Le synode proposé par notre Evêque à partir du 4 octobre 2020, voyage « Lourdes autrement » du 17 au 20 octobre 2020, le Congrès des Présidents du week-end du 24 octobre 2020, la rencontre du 15 novembre 2020…

Un synode en Essonne

Notre Evêque avait fait la proposition dès septembre 2019 d’une démarche synodale dans notre diocèse… Cette réflexion a abouti en avril 2020 et l’ouverture du synode se fera le 4 octobre 2020. Son thème sera : « Eglise de Dieu qui est en Essonne, évangélise, en prenant soin ! ». Les équipes synodales constituées devront se rencontrer 4 fois entre octobre 2020 et avril 2021. Un carnet de route sera mis à la disposition des équipes, qui peuvent être montées parmi les équipes animatrices ou parmi les mouvements diocésains. Il y aura deux assemblées synodales le 16 octobre 2021 et le 5 février 2022. Les orientations diocésaines seront promulguées en juin 2022.
Au vu du thème, il pourrait être pertinent qu’une équipe synodale se crée au sein de l’Hospitalité. Nous reviendrons vers vous prochainement afin de savoir si certains d’entres vous pourraient être intéressés par la démarche.

Plus d’info sur le nouveau site du Diocèse !

Voyage « Lourdes autrement »

Lors de l’annulation de notre pèlerinage d’avril 2020, le Conseil avait la volonté de proposer un « report » de celui-ci au mois d’Octobre. Toutefois, les conditions Sanitaires ne nous permettent toujours pas d’envisager un pèlerinage avec des pèlerins malades… nous avons toutefois choisi de faire une proposition pour éviter une « année blanche ».
Nous invitons nos amis hospitaliers qui le souhaitent à se rendre à Lourdes, pour se rendre en individuels à la rencontre de Marie. Les participants voyagent et se logent par leurs propres moyens, sous leur propre responsabilité. Sur place, ils porteront les prières de tous les absents, nos peines et nos joies, afin de les déposer aux pieds de Marie. Un fil rouge sera proposé afin que chacun puisse vivre ce temps au mieux : Messe à la Grotte, Chemin de Croix, Procession Mariale, selon ce qui sera proposé à cette date par les Sanctuaires et en respectant les consignes sanitaires. A ce jour, 14 personnes se sont déclarées intéressées.

Congrès des Présidents

Comme chaque année, l’Association des Présidents d’Hospitalités Francophones (APHF) organise son congrès à la fin du mois d’octobre. Cette année c’est la ville du Havre qui accueillera le congrès. Olivier et Monique représenteront notre Hospitalité sur place.

Au programme : rencontre avec les autres Hospitalités Francophones afin de faire le point sur les mois passés et préparer l’avenir, mais également rencontre avec les représentants des Sanctuaires et des Accueils Notre Dame et St Frai.

Un temps de travail et d’échange pour bien préparer 2021 !

Rencontre du 15 novembre 2020

Traditionnellement, l’Hospitalité se déplace « en secteur » pour la rencontre du mois de Novembre. L’occasion de participer à une célébration dans une paroisse afin de témoigner et de se faire connaître… un pot d’amitié est offert en fin de célébration, et après le repas partagé nous procédons à la distribution des dossiers d’inscriptions pour les hospitaliers et au tirage de la tombola.

Nous ne connaissons pas encore les contraintes sanitaires du mois de novembre, mais dans l’état actuel des choses il nous parait compliqué de venir nombreux dans une paroisse, alors même que les places sont réduites dans les Eglises… difficile également de faire un repas partagé et d’offrir le pot de l’amitié en fin de célébration…

D’autre part, cette année, la tombola n’a pas pu être lancée comme tous les ans au mois de mai et ne le sera pas car vendre quelque chose à la sortie de la messe et ainsi provoquer des attroupements va à l’encontre des consignes sanitaires en vigueur… il est donc probable qu’il n’y ait pas de tombola 2021…

Pour autant, il reste la nécessité de commencer la distribution des dossiers d’inscription pour le pélé 2021 et la volonté de se réunir tout de même, si nous y sommes autorisés. Il est cependant probable que cette rencontre ne se fasse pas « en secteur », mais plutôt dans notre local d’Epinay sur Orge, avec les mêmes conditions que notre rencontre de rentrée. 

Nous vous tiendrons au courant début novembre de ce qui sera possible d’organiser et vous inviterons donc à vous inscrire pour participer à cette rencontre !

Le pèlerinage 2021

Les dates retenues sont du 19 au 24 avril 2021.

Les réunions de préparation commencent avec le service des pèlerinages à compter de mardi 29 septembre. A l’heure actuelle, le pélé est préparé « comme si de rien n’était ». Les sanctuaires ont informé également du maintien du thème 2020 en 2021 : « Je suis l’immaculée conception ». A noter que ce thème avait été modifié pour notre pèlerinage 2020 car nous étions en Carême. En 2021, Pâques sera déjà loin lorsque nous prendrons la route vers Lourdes, donc il reste un peu de travail !

Si jamais il reste des difficultés pour emmener les malades, dans l’hypothèse bien sur où nous ne serions pas empêchés de voyager, l’idée serait de partir entre pèlerins valides. En effet, une année sans pèlerinage reste quelque chose de difficile, mais 2 années sans pèlerinages, ce serait très compliqué à gérer.

Un contact a été pris avec l’hôtel Novotel et nos montées et descentes des cars sont déjà réservés pour avril 2021, ainsi que le petit déjeuner pour le matin du retour qui est déjà réglé grâce à l’avance faite pour 2020.

En revanche, les hôteliers ont déjà signalé des augmentations de tarifs pour 2021… Pour garantir la sécurité sanitaire des pèlerins et du personnel, des protocoles vont être mis en place et obligent un coût supplémentaire : dépenses en matériel, investissement pour les espaces d’accueil, moyens humains supplémentaires pour faire appliquer les consignes, distanciation et donc moins de personnes hébergées ou en restauration, hausse des prix des fournisseurs. Le surcoût pour les groupes est évalué à 2€ par jour et par personne pour la nuitée seule, 4€ par personne pour la demi-pension, 6€ par personne et par jour pour la pension complète. Cela provoquera des hausses de tarif pour l’année 2021.

Les dossiers d'inscriptions seront distribués comme chaque année au mois de novembre, lors de notre rencontre amicale, mais seront également disponibles, comme depuis 2 ans, en version numérique.

Les finances de l’Hospitalité

En cette année particulière qui ne nous a pas vu partir en pèlerinage, il y a eu moins de dépenses (parfois des avances) mais également moins d’entrées d’argent… ! Notre trésorier Jean-Jacques nous fait un point sur la situation actuelle.

Le pélé 2020

Tout d’abord, un point important : chaque personne qui avait engagé des frais auprès du diocèse pour le pèlerinage 2020 (acompte, paiement de l’hébergement ou du transport, etc.) a déjà été remboursée, soit par chèque soit par virement. En cas de doute, vous rapprocher du Conseil qui effectuera les vérifications auprès du service des pèlerinages.

Pour ce qui est des dépenses internes à l’Hospitalité : location d’une tenue ou paiement des frais de bureau par exemple, il existe 3 solutions : soit les laisser en « avance » pour le pélé 2021, soit en faire don à l’Hospitalité, soit en demander le remboursement. A l’heure actuelle les locations et cautions de brassards et de foulards ont déjà été retournées, pour les blouses, tabliers et coiffes c’est toujours en cours. N’hésitez pas à vous manifester ! Pour ce qui est des cautions : impossible de conserver vos chèques jusqu’à l’an prochain, car ils ne seront plus valables…

Point financier en cette fin d’année

S’il y a eu moins de dépenses, Jean-Jacques note qu’il y a eu également moins d’entrées d’argent. Beaucoup d’hospitaliers règlent leur cotisation avec la facture du pèlerinage or, cette année… pas de facture = pas de cotisation ! Pourtant, c’est la seule ressource de notre association avec les dons ! En cette fin septembre, Jean-Jacques note un déficit d’environ 1200€ rien que pour les cotisations. Pensez à régulariser votre situation !

En extrapolant les loyers à venir et la participation de notre Hospitalité pour soutenir les Sanctuaires, le déficit estimé en décembre est de 1400 à 2000€.

Il n’y a pas eu de tombola 2020, il n’y aura que peu d’actions en paroisses… nos ressources financières sont donc moindres et nous ne connaissons pas les conditions 2021, mais elles ne s’annoncent pas plus brillantes ! Si vous le pouvez : un don sera le bienvenu ! Chèques à l’ordre de ADECE à envoyer à Jean-Jacques afin qu’il fasse remonter au diocèse et fasse une demande de reçu fiscal.

Toutes les idées et initiatives pour faire « entrer de l’argent » en ces temps troublés sont les bienvenus !

Don aux Sanctuaires

Suite à l’appel à solidarité de Mgr RIBADEAU DUMAS, recteur des Sanctuaires, nous vous avons relayé au mois d’août, Jean-Jacques a reçu plusieurs chèques. Les dons sont actuellement à hauteur de 450€ et l’Hospitalité s’y associera pour compléter l’enveloppe.

Deux méthodes pour participer :

              - Vous ne souhaitez pas de reçu fiscal : vous transmettez votre chèque à l’ordre de l’ADECE HOSPITALITE en précisant qu’il s’agit d’un don pour les Sanctuaires et nous établirons ensuite un chèque commun regroupant toutes les participations.
              - Vous souhaitez un reçu fiscal : vous libellez votre chèque à l’ordre de Association diocésaine de Tarbes et Lourdes (avec un courrier sur papier libre exprimant votre souhait d’obtenir un reçu fiscal) et vous le transmettez à l’Hospitalité qui l’enverra en même temps que son chèque commun. Vous pouvez aussi faire un don par carte bleue directement en ligne sur le site des Sanctuaires.

Pour nous faire parvenir vos chèques : Jean-Jacques SEILLIER, 9 Villa du Sarment, 91590 La Ferté Alais.

Ce n’est qu’un au-revoir

Nous avons terminé nos demi-journées par une ADAP, car aucun de nos amis prêtres ou diacres n’avaient pu faire le déplacement pour nous rejoindre.

Un temps de prière fraternel, durant lequel nous avons donné la parole à chacun, afin d’exprimer ses intentions à notre Seigneur, notamment au moment de la prière universelle.

Nous avons ouvert ce dernier temps ensemble par une prière, « Aimer... » de Christian Bobin.

Faire sans cesse l’effort de penser
A qui est devant toi,
Lui porter une attention réelle, soutenue,
Ne pas oublier une seconde
Que celui ou celle avec qui tu parles,
Vient d’ailleurs, que ses gouts,
Ses pensées et ses gestes
Ont été façonnés par une longue histoire,
Peuplés de beaucoup de choses et
D’autres gens que tu ne connaitras jamais.

Te rappeler sans arrêt que celui ou celle
Que tu regardes ne te doit rien.

Cet exercice te conduit
A la plus grande jouissance qui soit:
Aimer celui ou celle qui est devant toi,
L’aimer d’être ce qu’il est, une énigme,
Et non pas d’être ce que tu crois,
Ce que tu crains, ce que tu espères,
Ce que tu attends, ce que tu cherches,
Ce que tu veux."

Nous avons ensuite lu les textes du jour et prié pour nos proches, notre Hospitalité, notre Eglise et le Monde… Je vous laisse consulter la vidéo faite à cette occasion !

La fin de notre rencontre était déjà venue, mais quelle joie d’avoir pu la maintenir et d’avoir, toute la journée, souri sous nos masques ! L'opération de communication "Souris sous ton masque" est née de la frustration de ne pas pouvoir voir tous les sourires habituels... mais pourtant si présents en ce jour !!! 

Souris sous ton masque

Hospitalité d'Evry : Souris sous ton masque ! #SourisSousTonMasque (cliquez pour agrandir)

Calendrier

Recherche

Connexion à l'espace privé

Connectez vous pour accéder à du contenu non public et pour gérer vos abonnements aux newsletters.

Contactez nous

Ceci est un formulaire permettant de nous contacter pour toute question relative à notre site ou à notre Association. N'hésitez pas ! Envie d'une autre méthode ?